Menu



Société

Covid-19 : la clinique Muller et l'hôpital de Souillac fermés temporairement et visite interdite à l’hôpital Nehru


Rédigé par E.Moris le Lundi 29 Mars 2021

Attraper le Covid-19 dans les couloirs de l’hôpital à Maurice, une possibilité loin d’être anecdotique.



Suite aux nombreux cas positifs de Covid-19 enregistrés, certaines dispositions ont été prises au niveau de la Santé pour protéger son personnel, les patients et le public.

Au niveau de l’hôpital de Souillac, 75 patients dialysés ont été placés en quarantaine.

Le personnel du SAMU de l’hôpital Jawaharlal Nehru à Rose-Belle a été placé en quarantaine. Ce, après que des membres du personnels ont été testés positif. L’hôpital Jawaharlal-Nehru à Rose-Belle a été désinfecté dimanche. La direction de l’hôpital a interdit l’accès des salles d’admission aux visiteurs.

Lors d'un point de communication, le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal a confirmé le dimanche 28 mars que 14 patients dialysés de Souillac sont positifs au Covid-19. Selon les autorités, ils sont à l’hôpital ENT et leur état de santé est stable.

Par conséquent, l’hôpital de Souillac a été temporairement fermé. Le public devra désormais se rendre au centre de jeunesse de la région et dans un bâtiment situé à côté de l’hôpital pour recevoir des soins.
Les patients et le personnel de l’unité de dialyse ont été transférés dans des centres de quarantaine. 

Selon le Dr Kailesh Jagutpal, un corridor sera mis en place pour qu’ils puissent venir faire leur dialyse à Souillac avant de retourner dans leurs centres de quarantaine.

La clinique Muller (ex-Lorette) à Curepipe est fermée après qu’une patiente hospitalisée aux soins intensifs, pour soucis au système digestif, a été testée positive dans la journée de dimanche. Selon le protocole, la clinique devra être décontaminée et le personnel testé. La clinique est fermée au public depuis dimanche soir. Plusieurs personnes dans l’entourage de la patiente ont été testées et placées en isolement.
 

Lundi 29 Mars 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.