Menu

Société

Covid-19 : Un premier cas dans une école et le protocole est piétiné du pied


Rédigé par E. Moris le Mercredi 9 Février 2022



C’est la meilleure ! La ministre de l’Éducation annonçait en grandes pompes l’entrée en vigueur d’un nouveau protocole.

Dans l’éventualité d’un cas positif, une équipe spécialisée allait venir sur place et tester les enfants susceptibles d’avoir été contaminés. Or, un enseignant de l’école Émilienne Rochecouste, à Quatre-Bornes, a été testé positif. A-t-on appliqué le protocole ? Mais quel protocole ?

Les parents de deux classes, qui ont eu des contacts avec l’enseignant, ont été priés de venir récupérer leurs enfants et de les faire dépister. Où est passée l’équipe spécialisée ? Certains se sont rendus à l’hôpital. D’autres ont vainement attendu l’arrivée de l’équipe. Enfin, un parents a porté plainte contre le ministère de l’Éducation.

Mercredi 9 Février 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.