Menu



Société

Covid-19 : L'île Maurice vers un demi-confinement


Rédigé par E. Moris le Dimanche 7 Mars 2021

A l’île Maurice, un cluster a été identifié parmi les employés d’une société d’importation de fruits et légumes.



Le ministre de la Santé annonce huit cas Covid locaux confirmés. De ce fait, les autorités ont interdits de nouveau l'accès à tous les voyageurs pour une semaine, en fermant ses frontières, depuis hier minuit.

Par ailleurs, le dispositif de surveillance sanitaire du ministère de la Santé a permis la détection de 9 cas importés en quarantaine le 6 mars. Le pays compte actuellement 38 cas actifs en traitement dans les centres du ministère de la Santé.

Décision a été prise de fermer les écoles à partir de ce lundi 8 mars au mercredi 10 mars. Jeudi et vendredi étant déjà congés publics. En vue de la fête de l'indépendance, le levé du drapeau est annulé dans les écoles, mais reste d'actualité à la State House en comité restreint.

Le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, recommande aux dévots de ne pas faire le pèlerinage à Grand-Bassin.

Lors de l’annonce du premier cas le vendredi 5 mars, un sentiment de "panique" s’est fait sentir. Les grandes surfaces ont été prises d'assaut ce dimanche. Le Ministère du Commerce et de la Protection des Consommateurs tient à rassurer le public dans un communiqué ce dimanche midi, qu’il n’y a pas lieu de se ruer vers les supermarchés/hypermarchés et de faire du ‘panic buying’, le pays n’étant pas en situation de crise ou de lockdown. Toutefois, il est fortement recommandé de maintenir les gestes barrières - le port du masque, la distanciation sociale et l’utilisation de sanitizers - lors des sorties.

Près de 272 employés de l’entreprise ont été placés en quarantaine.

Rappelons que le premier employé contaminé n’ayant fait aucun déplacement à l’étranger, l’une des hypothèses des autorités mauriciennes pourrait être que le vecteur du virus serait une cargaison de produits frigorifiés ou de fruits importés d’Afrique du Sud qu’il aurait manipulé. La seconde hypothèse s’oriente vers un contact avec une personne récemment sortie de quarantaine. 

Les conclusions des tests et des enquêtes menées sont attendues pour savoir comment ces employés ont été contaminés, et s’il existe une faille dans le système mis en place. Ces nouveaux cas autochtones surviennent alors que la campagne de vaccination a démarré sur le plan national, avec un objectif de vacciner 60% de la population avant le mois d’août. A noter que désormais la vaccination se fera par ordre alphabétique, selon le Dr Joomaye, car il y aurait foule...


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.