Menu


International

Covid-19 : L’Inde veut exporter un stock de plus de deux millions d’équipements invendus


Rédigé par E. Moris le Samedi 25 Juillet 2020



Pour encourager la production massive d’équipements de protection individuelle (EPI) contre le Covid-19, l'Inde a autorisé les industriels à s’affranchir des normes de qualité. Les soignants indiens n’en voulant pas, les espoirs se tournent maintenant vers l’export.

L'île Maurice doit-elle s’attendre à voir déferler des tonnes d’équipements de protection individuelle made in India ?

Le deuxième plus grand fabricant du monde après la Chine se retrouve avec un stock de combinaisons utilisées par les personnels soignants pour se protéger du coronavirus, révèle l’Indian Express dans son édition du 21 juillet.

Au mois de mars, lorsque l’épidémie a débarqué dans le pays, celui-ci a réalisé qu’il était “en pénurie”. Au mois de mai, le gouvernement indien a certifié 600 industriels, ce qui a entraîné “un bond de la production”. Hélas, le respect des normes de qualité a été “oublié” au passage, au point que les professionnels de santé les comparent à des saunas, tant leurs utilisateurs transpirent à l’intérieur, une fois qu’ils ont enfilé les combinaisons “en tissu bon marché recouvert de polyéthylène”.

Le 14 avril, le bureau indien des brevets avait imposé la norme ISO 11092 mais aurait fait marche arrière.

Résultat, l’Inde se retrouve depuis le début du mois de juillet avec “un stock de plus de deux millions d’invendus” sur les bras. Dans un premier temps, les autorités “interdisaient toute exportation” de combinaisons, le temps que la demande locale soit satisfaite. Elles ont fini par autoriser “de manière restrictive” leur vente à l’étranger.

 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.