Menu

Politique

Collendavelloo : « J’aurais gagné même si les 73 bulletins étaient en faveur de Jenny »


Rédigé par E. Moris le Mardi 1 Février 2022



Dans une déclaration après la proclamation des résultats, Ivan Collendavelloo est revenu sur l’une des anomalies, soit les bulletins de vote manquants. « Même si 73 voix étaient favorables à Jenny Adebiro, j’aurais tout de même remporté les élections », a-t-il déclaré.

Le leader du Muvman Liberater a indiqué avoir protesté en apprenant cette anomalie. Mais, il a ajouté que l’écart entre Jenny Adebiro et lui est de 80 voix. Ce qui fait que les 73 bulletins manquants importent peu… du moins à ses yeux. Et Ivan Collendavelloo de souligner qu’il espère que ce recomptage va dissiper tous les doutes quant à son élection. Aujourd'hui, ajoute-t-il, les choses sont claires. Pour lui, la volonté de l’électorat a été respectée. Pour lui, il faut cesser de parler d’élections truquées.

Mardi 1 Février 2022


1.Posté par Chatwa le 02/02/2022 09:27
Autres temps autres moeurs: pour bien moins que ça, vous aviez démissionné du parlement ; c'est vrai que ça fait un bail déjà.
Vous êtes un Senior Counsel respecté, comment pouvez vous accepter d'être en compagnie, donc complice de ces voleurs, magouilleurs, assassins qui se sont enrichis par centaines de millions, voire par milliards sur le souffrance et la mort de nos soeurs et nos frères?
Ti crétin Pinok 19 n'a pas hésité à vous virer comme un malpropre que vous n'êtes pas, j'en suis persuadé. Alors qu'il laisse faire les Bibitepal, Yogida le prieur et autres batchiaras du même gabarit!
S'il vous reste une once de dignité, quittez cette bande de merdes là comme l'a fait un certain Xavier Luc Duval et même mieux, démissionnez comme député. Comme ça vous pouvez vous regarder sans honte dans un miroir et marcher la tête haute comme un Senior Counsel digne. Vos enfants et petits-enfants pourront alors être fiers de vous.
Faites le avant qu'il ne soit trop tard quand vous finirez dans l'infamie dans la poubelle de l'Histoire.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.