Menu

Culture

[Clip vidéo] Frontier - Stefan Gua


Rédigé par E. Moris le Dimanche 12 Mai 2019

La musique, l'art, l'amour, la vie n'ont pas de frontière !



Stefan Gua est un artiste engagé Mauricien âgé de 41 ans.

On le connait pour son militantisme depuis plus de 10 ans pour une société plus juste, respectueuse de la dignité humaine et pour le respect de la nature.

Au delà de son engagement militant, Stefan est un artiste qui manie aussi bien le pinceau que les instruments. en sortant un premier album en 2012  ‘parfin ou loder’ (Parfum ou odeur).

Avec des activités militantes de plus en plus importantes, Stefan a dû délaisser pour un temps les activités artistique. Aujourd’hui avec du recul, l’artiste travaille sur un projet de 8 titres “Balad pou Gaby” (Balade pour Gaby) qui seront chantés en créole mauricien.

Un album de chanson engagé pour la cause écologique et sociale, un projet qui aura pour objectif la mise sur pieds d’une coopérative artistique visant à offrir une plateforme plus indépendante et militante aux artistes Mauriciens.

L'album Balad pou Gaby (Balade pour Gaby) est un hommage aux pêcheurs de Maurice qui avec la pollution de nos eaux, la mort progressive du lagon se retrouvent à de plus en plus à abandonner la mer. Cette chanson est aussi un hommage à un chanteur engagé des années 70/80 à Maurice, Bam Cuttayen.

Frontier (Frontière) est une chanson parlant de l’absurdité des frontières et parle de la nature qui n'a pas de frontière.

Pour le projet d'album, un appel à participation a été lancé à travers le crowd-funding. Si cela vous intéresse, connectez-vous au lien suivant : https://www.kisskissbankbank.com/fr/p...

Mizisien/musiciens/musicians/ Vokal/gitar/ukulele/perkision : Stephan Gua
Armonika : Robert Kimtia Slide
guitar : Dorian Cotonea
Gitar bass : Dylan Lalloo
Aranzman/mix : Philippe de Magnée
 



Dimanche 12 Mai 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.