Menu

Société

Carte biométrique : N’oubliez pas Ish Sookun


Rédigé par E. Moris le Vendredi 23 Juillet 2021



Me Erickson Mooneeapillay, l’un des hommes de loi du Dr Rajah Madhewoo, a expliqué que son client a dû livrer un véritable parcours du combattant.

Il a rappelé que c’est pour avoir témoigné dans cette affaire que l’expert informatique Ish Sookun avait été arrêté. « Aujourd’hui, le comité des droits humains de l’ONU vient dire qu’il y a un manque de sauvegarde concernant l’implémentation du projet de la carte d’identité biométrique et que l’État n’a pas réussi à fournir les informations nécessaires », a déclaré l’avocat spécialisé dans les droits humains. 

Et Erickson Mooneeapillay de souligner : « La carte d’identité a passé le test de la légalité en cour suprême et au niveau du Privy Council mais pas celui de l’arbitraire et de la proportionnalité ». Il a rappelé que c’est la première fois que le comité est saisi par ce type d’affaires.


Vendredi 23 Juillet 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.