Politique

Callichurn souhaite réduire le recours à la main d’œuvre étrangère

Samedi 21 Septembre 2019

Le ministre du Travail se réjouit de la baisse du taux de chômage. Et soutient que celui-ci peut encore diminuer si l’on a moins recours à la main d’œuvre étrangère pour des jobs que les Mauriciens peuvent faire.

Il intervenait jeudi lors d’une cérémonie de remise de certificats aux 96 femmes ayant complété une formation en en pâtisserie, coiffure, soins de la petite enfance et soins de santé. Ces cours étaient dispensés par le ministère du Travail dans le cadre du programme « Back to Work ».

Soodesh Callichurn reconnait qu’il y a des types de travail que les Mauriciens rechignent à faire, d’où le recours à la main d’œuvre étrangère. Il insiste qu’il faut les encourager notamment en leur donnant des facilités mais aussi en améliorant les conditions de travail dans ces secteurs.

Ce qui, a-t-il souligné, le gouvernement tente de faire avec les dispositions du Workers Rights Act. Il a pris l’exemple du secteur des gardes-malades, qui aurait un potentiel de développement énorme, selon lui.

Rappelons qu’il y a environ 40 000 ressortissants étrangers qui travaillent à Maurice.

 

Rédigé par E. Moris le Samedi 21 Septembre 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.