Menu


Faits Divers

Caël Permes ne portait aucune trace de blessure à son arrivée à La Bastille


Rédigé par E. Moris le Mardi 26 Mai 2020



L’enquête sur le décès de Jean Caël Permes dans sa cellule à la prison de La Bastille se poursuit.

Les enquêteurs ont déjà interrogé deux hauts gradés de la prison de haute sécurité lundi. L’un d’eux était de fonction le jour où Jean Caël Permes a été transféré de la prison centrale de Beau-Bassin.

Mais l’élément le plus probant qu’ils ont découvert ces derniers jours, c’est que Jean Caël Permes ne portait aucune trace de blessure à son arrivée à la prison de haute sécurité. Du moins officiellement !

Car la procédure veut que tout nouveau détenu soit minutieusement examiné et les traces de blessures notées dans le Diary Book. Sauf que dans le registre en question, il n’est nullement mentionné que Jean Caël Permes était blessé.

Les deux hauts gradés ont toutefois indiqué qu’ils n’ont pas supervisé l’arrivée du détenu. Jean Caël Permes avait été retrouvé mort dans sa cellule. Son décès a été attribué à une hémorragie due à de multiples blessures.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.