Menu



Environnement

[Budget 2020-2021] 1 000 panneaux solaires seront installées pour des familles à faibles revenus


Rédigé par E. Moris le Jeudi 4 Juin 2020

Une somme de Rs 100 milliards sera injectée pour « une île Maurice plus verte ».



Le ministre des Finances, Renganaden Padayachy, a annoncé dans la lecture du budget 2020-2021, ce jeudi 4 juin :

- une centrale de production solaire de 2 megawatts sera installée à Tamarind Falls. La capacité du parc solaire d’Henrietta sera aussi augmentée.

- - Installation de 25 MW de panneaux solaires en toiture pour les bâtiments publics et résidentiels.

- 1 000 panneaux solaires seront installées pour des familles à faibles revenus. Ils produiront jusqu’à 10 megawatt d’électricité pour la consommation personnelle.

Nouvelle politique concernant la qualité de l’air, investissement pour protéger des régions contre des inondations. 

- Connexion de milliers de foyers au réseau du tout-à-l’égout : 7,000 maisons seront raccordées au réseau d'égouts à Grand Baie et Pailles Guibies.

- Rs 1,2 milliard seront allouées par le National Environment Fund pour la construction des infrastructures de drainage dans des zones à fort risque d'inondation.

- Rs 314 millions pour poursuivre les travaux de stabilisation des glissements de terrain sur nos routes.

- Rs 207 millions seront allouées au "Cleaning and Embellishment Programme" pour les drains, les routes, les rivières et les lieux publics (incluant les lieux de culte).

- Rs 215 millions seront utilisées pour la protection des plages, lagons et récifs coralliens.

- Des "éco-bags" dans des lieux stratégiques pour collecter les déchets plastiques.

- Introduction du Air Quality Index afin de pouvoir surveiller la qualité de l'air à Maurice.

- 100 km de tuyaux seront remplacés à travers l'île.

- 12 500 foyers seront bénéficiaires du "Water Tank Grant Scheme".

- Le CEB Renewable Energy Scheme pour les organismes religieux sera étendu aux ONG et aux institutions caritatives.
 

Jeudi 4 Juin 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.