Menu

Société

Bruneau Laurette : « Kan ou dans l’opposition c’est répression ! »


Rédigé par E. Moris le Lundi 24 Mai 2021



Cette phrase a été prononcée par Bruneau Laurette ce matin aux Casernes centrales. Il a expliqué que ses nombreuses plaintes contre des élus de la majorité n’ont jamais eu de suite, alors qu’une simple participation à une manifestation lui a valu une convocation au CCID.

« J’ai déjà porté plainte contre Joe Lesjongard, contre Ken Arian et bien d’autres. Mais il n’y a jamais eu de suite. Quand vous êtes au gouvernement, il n’y a rien contre vous. Mais lorsque vous êtes dans l’opposition, c’est la répression qui vous attend », a-t-il déclaré.

Rappelons que son argument est le même que celui d’Eshan Juman, convoqué lui aussi. Me Akil Bissessur, son avocat, a déclaré que son client ne dira rien tant que ses représentants légaux n’auront pas rencontré le commissaire de police pour évoquer la participation des élus de la majorité dans des rassemblements non-autorisés. D’ailleurs, Mes Rama Valayden, Shakeel Mohamed et certains de l’équipe Avengers ont tenté de rencontrer le commissaire de police. En vain ! Ils ont alors tenu une conférence de presse à proximité du bureau de Khemraj Servansing.

La question toute bête de Laurette : « Pourquoi certains membres du gouvernement qui ont participé à des rassemblements n’ont toujours pas été interrogés par le Central CID ? »

C’est la question à une roupie de Bruneau Laurette. Il l’a posée ce matin depuis les Casernes centrales. Rappelons que dans le cadre de sa convocation, il s’est rendu au siège du CCID ce matin. Mais son interrogatoire a été reporté. Cela, en raison d’une demande de ses hommes de loi pour avoir un rendez-vous avec le commissaire de police, Khemraj Servansingh.

Lundi 24 Mai 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.