Menu


Politique

Boolell et Mohamed expulsés… Walk-out de l’opposition


Rédigé par E. Moris le Vendredi 28 Février 2020



En 20 minutes, l’on a eu droit à une scène digne d’un film hollywoodien au Parlement ce vendredi. En deux fois 10 minutes, le Speaker a expulsé le leader de l’opposition (Arvin Booell) et le whip de l’opposition (Shakeel Mohamed).

Il y a aussi eu, dans ce court lapse de temps, le walk-out de l’opposition, avec un Patrick Assirvaden hurlant « vive Maya ». 

Bref, en 20 minutes, il s’est passé beaucoup de choses. Et évidemment, on a vu le Speaker s’époumoner, hurlant à tue-tête « this is not a point of order » ou «order ».

Notons que le leader de l’opposition n’a même pas eu le temps de poser sa Private Notice Question… Maintenant qu’il a été expulsé, il n’y aura pas de PNQ pour cette séance. 

C’est une motion du Premier ministre adjoint, Ivan Collendavelloo, qui a mis le feu aux poudres. Il a déploré le fait qu’un huissier assermenté de la cour suprême lui a servi des papiers de justice dans l’enceinte de l’Assemblée nationale. Cela, en lien avec une pétition électorale. 

Dans son ruling, le Speaker Sooroojdev Phokeer a estimé que c’est une entorse aux privilèges des élus. Dans l’enceinte de l’Assemblée nationale, des papiers de justice ne peuvent être servis à un élu. 
Ivan Collendavelloo s’apprêtait à venir de l’avant avec une nouvelle motion, après le ruling du Speaker, pour demander que l’affaire soit référée au DPP pour des actions appropriée. Mais Shakeel Mohamed a bondi de son siège pour dénoncer la façon de faire d’Ivan Collendavelloo. 

Il a dans les échanges utilisé le mot « coward », ce qui a débouché sur son expulsion. Après quoi, le leader de l’opposition a tenté d’intervenir en faveur de son collègue de parti. Mais les échanges ont vite détérioré et Arvin Boolell a été expulsé à son tour. 

Ce qui a amené au walk-out de toute l’opposition. Certains, à l’instar de Patrick Assirvaden, criant « Vive Maya ». 

À la reprise, Ivan Collendavelloo est venu avec sa motion, qui a été votée. Puis, le Premier ministre est lui aussi venu avec une motion pour qu’Arvin Boolell soit interdit de Parlement ce vendredi et la prochaine séance. Motion accordée.

 



1.Posté par Rattan Chand le 01/03/2020 21:12
THE NATIONAL ASSEMBLY : IS IT WORTH IT ?
Is this the way to conduct the affairs of the National Assembly ? We were shocked at such arrogance and callous attitude towards the opposition. We have never seen something like that before. It was a premeditated move to sabotage the PNQ on the "Greylisting of Mauritius" which they knew was going to give them a hard time and bad publicity especially for the new Minister of Finance and the new governor of the Central Bank
They are making a mockery of the National Assembly !
They are making a mockery of the electoral petition contesting the election of some the members of the NA !
With a mere 37% support from voters, we thought that they will be making an effort to win over the disappointed voters, but we were wrong, they are not likely to show any commitment to democratic norms and ideals and governance that is participatory, consensus-oriented, accountable, transparent, responsive, effective and efficient, equitable, inclusive and follows the rule of law.
What's the point of the opposition going back such a NA to be ruled out everytime by a loud and uncouth Speaker if it does not have a clear stategy ?
The opposition, strong of its 63% support from voters, should meet its supporters to decide on an appropriate strategy to tackle this regime before it is too late.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.