Menu

Société

[Billet d'humeur] Les Mauriciens ont le moral dans les chaussettes


Rédigé par E. Moris le Mercredi 2 Juin 2021



Privés de plages, frontières fermées et sous cloche depuis des mois, les Mauriciens se montrent très pessimistes quant à la perspective de jours meilleurs.

La situation actuelle est difficilement supportable, un an après le début du premier confinement. A l''île Maurice, on était loin d'envisager un tel scénario. Les confinements se suivent et la crise perdure à travers le monde, le retour à la normale est utopique. La pandémie du Covid-19 a enlevé les repères et soulever des manquements de l'Etat dans la gestion de cette crise sanitaire. Personne ne pourra oublier la saga politico-judiciaire impliquant la responsabilité du Premier ministre et de son gouvernement dans le business de la Covid.

La crainte de la vaccination n'arrange rien au moral des troupes

Sans compter qu'en parallèle, les brigades sanitaires traquent puis embarquent à tour de bras pour mettre en quarantaine les "cas contact". La campagne vaccinale avec des vaccins non homologués de l'OMS, en forçant la main aux mauriciens est perçue comme une nouvelle atteinte de nos libertés individuelles. La population est «complètement déprimée» malgré le ton rassurant des autorités qui ne savent plus, eux, sur quel pied danser.

Le problème, c’est le manque de confiance quand le discours politique affirme que les consentements dans le formulaire de vaccination sont choses normales. Un sentiment d'usure d'être pris pour des cobayes. La misère se répand avec la pandémie de Covid dans les quartiers déshérités où les plus démunis sont les premiers touchés et peinent à survivre, dans une quasi indifférence tant la peine de tous est lourdement supportable.

C’est, si l’on devait résumer, la révélation principale de la dernière étude Kantar. L’avenir s’annonce sombre et difficile pour nos compatriotes. Ils craignent pour la situation économique du pays, leur situation personnelle et les perspectives d’avenir. Il faut déjà savoir que l’indice de confiance est de 50 (sur 100). À titre d’exemple, au début de 2020, il était de 89. Mais ce niveau historiquement bas perdure depuis novembre 2020. 

L’avenir du pays aussi pose problème. 68% des Mauriciens sont pessimistes concernant l’avenir du pays, alors que 14% sont optimistes. C’est même moins que ceux qui n’ont pas d’avis, soit 18%.  Pire,  54% des Mauriciens anticipent une baisse de leurs revenus durant les six prochains mois et 57% une diminution des emplois disponibles.

Les résultats de l’étude montrent aussi que les consommateurs ne pensent pas que la situation est propice aux achats. 71% des Mauriciens pensent que le retour des touristes à Maurice aura un impact positif sur la reprise économique et 68% estiment que cela va améliorer leur situation personnelle. 
47% des Mauriciens sont d’accord pour se faire vacciner et 13% n’ont pas d’avis. 40% sont opposés. Mais c’était avant les cas locaux.

Mercredi 2 Juin 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.