Menu



Opinion

[Billet d'humeur] Chiffres Covid : La supercherie de Jagutpal éclate au grand jour


Rédigé par E. Moris le Mardi 26 Octobre 2021



Ni Covid-Safe, ni Covid-Free. L’île Maurice est un  immense cluster mais les autorités persistent à dire que la "situation est sous contrôle".

Improvisations, approximations, dire tout et son contraire, peu importe, ce sont certainement quelques éléments de réponse de ce fiasco sanitaire. Un comité santé mis en place présidé par Pravind Jugnauth himself, où on retrouve deux conseillers du Bureau Premier ministre, un pied en politique et un autre dans le business, dans un jeu de rôles.

Depuis, il faut le reconnaître face à tant d'incompétence, Zouberr Joomaye, le pseudo porte-parole, se fait porter pâle, alors qu'il animait le point de communication avec autant d'ardeur qu'un lapin prit sous un phare. Certainement plus préoccupé à faire avancer son projet de clinique privée et à trouver des emprunts à la banque. Le ministre de la Santé quand à lui, a repris la main, mais banalise la situation en s'exprimant face à la presse une fois par semaine.

Le Dr Gaud, fait elle aussi voeux de silence après avoir enjoliver la situation, jonglant avec des mots scientifiques tout en minimisant les choses....Il n'y a pas de "variants" à Maurice mais des "souches". De l'avis de tous, elle s'est totalement décrédibilisée, toute seule comme une grande, lors de la seconde vague et le deuxième confinement en parlant de "vaguelette".

Ce mardi, lors de la rentrée parlement, les agissements du ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, ont été mis à jour par le leader de l'opposition, Xavier-luc Duval. La situation sanitaire est chaotique comme l'ont confirmé depuis des semaines les professionnels de santé sur le terrain. Selon les chiffres du ministre de la Santé, il y a eu depuis le 1er octobre au 24 octobre 2021, 63 décès dont 16 personnes avec un schéma vaccinal complet. De plus, 47 décès de patients positifs ont été attribués à d’autres comorbidités.

Face à la recrudescence de cas et le nombre de décès qui s'allonge, la question se pose concernant l'efficacité du programme de vaccination et des vaccins proposés par le gouvernement mauricien avec la présence du variant Delta. Car toujours pour la même période, 1 738 personnes ont été confirmées positives au Covid, malgré des mesures et un protocole sanitaire strictes. Sur 44 838 tests anti-géniques rapides, 12 026 se sont révélés positifs. Par ailleurs autre fait grave, les chiffres officiels publiés par l’application besafeMoris ne contient pas les résultats des tests rapides… même lorsqu’ils sont positifs. 

En minimisant éhontément les chiffres de la crise sanitaire en pleine pandémie, n'est-on pas face à de la négligence criminelle ? La volonté délibérée de changer de "stratégie" concernant le nombre de cas positifs covid à la baisse dans le pays, est-ce moralement possible ? Qui prendra la responsabilité de s'excuser auprès des familles endeuillées ou de ceux qui sont à ce jour hospitalisés demandant une aide médicale sous assistance respiratoire ? Les voyageurs qui arrivent en toute confiance dans le pays sont-ils suffisamment informés des risques encourus ? La promotion de la destination mauricienne est-elle basée sur des mensonges ? Tant de questions qui mériteraient des réponses franches et honnêtes et non un ramassis d'autoglorification de mauvais goût en de pareilles circonstances. 

Mardi 26 Octobre 2021