Menu

Politique

[Billet d'humeur] Arvin et Xavier… ou les héros d’un Bois de Boulogne


Rédigé par E. Moris le Vendredi 4 Mars 2022



[Billet d'humeur] Arvin et Xavier… ou les héros d’un Bois de Boulogne
Même les filles de l’Est du Bois de Boulogne n’auraient pu faire mieux que les deux zouaves… avec Radio Plus comme proxénète. Précisions que la radio n’est pas à blâmer. Ce n’est tout de même pas de sa faute si Xavier-Luc Duval est allé pleurnicher dans les jupes d’une de ses journalistes après une discussion avec Arvin Boolell. Cela ressemble beaucoup à Xaxa ces petites tricheries… 

Mais que dire d’Arvin ? Qu’il assume, bon sang, s’il a dit que le PTr doit récupérer le poste de leader de l’opposition et celui de whip de l’opposition ! C’est l’homme de la tergiversation. Il affirme que les deux postes sont liés mais soutient qu’il n’y a pas de litige. Preuve que l’absence de courage est dangereux pour l’ambition ! C’est d’ailleurs ce qui enrage les collègues d’Arvin Boolell. 

Paul Bérenger tente de nous faire croire qu’une alliance avec Navin Ramgoolam n’est qu’une question de formalité. Cela, après avoir tout fait pour pousser le leader des Rouges à prendre sa retraite. Dire qu’il est désormais forcé de biberonner le même Ramgoolam, presqu’à lui changer ses couches ! Mais le fait est que les choses ne sont pas aussi simples, semble-t-il, entre l’entente l’Espoir et le PTr. Il semble aussi que Xavier-Luc Duval ait pris goût au siège de leader de l’opposition. 

Donc, le PTr veut tout, ou presque. Xavier-Luc Duval, qui a couché dans le lit politique de Ramgoolam pendant des années, aurait dû savoir qu’il est dur sur le plan des négociations. Il est un peu comme Poutine… Du moment que vous êtes forcés de s’asseoir à la table des négociations, vous avez déjà perdu. C’est ce qui s’est passé. Deux fois battu aux urnes, contesté par une aile de son parti, par une grande de l’opposition, il est cependant le seul, étant donné la piètre situation dans laquelle se trouve l’opposition, à pouvoir battre Pravind Jugnauth. 

Voilà à quoi le pays en est réduit. Il faut un mourant pour se débarrasser d’un incompétent ! Pleure ô pays bienaimé !

Vendredi 4 Mars 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.