Menu

Politique

Bérenger et le « système électoral maudit »


Rédigé par E. Moris le Samedi 20 Août 2022



La question était toute bête. Mais la réponse de Paul Bérenger ne l’était pas. La question concernant le nombre de prétendants au poste de Premier ministre. Paul Bérenger a d’abord fait ressortir au journaliste que s’il a mentionné deux dans sa question, les prétendants au poste suprême sont plus nombreux.

« J’ai déjà dit que si j’étais Padayachy, j’aurais mis une taxe sur la prétention d’être Premier ministre. Il y aurait eu beaucoup d’argent », a-t-il déclaré. Et Paul Bérenger de préciser que la plateforme l'Espoir va tout mettre en œuvre pour que les élections aient lieu le plus vite possible et que le pays soit débarrassé du MSM. « Notre priorité, c’est nous débarrasser du MSM et de Pravind Jugnauth. Quant au reste, c’est la population qui va décider en fonction du choix qu’il aura », a-t-il souligné. Et c’est là, à une remarque du journaliste, que Paul Bérenger a lancé que la concrétisation d’une alliance avant les élections était inévitable à Maurice en raison du système électoral », a-t-il déclaré. Et d’ajouter : « Nous avons un système maudit, hérité de la puissance coloniale. Je suis le seul Mauricien à avoir été élu à deux reprises dans un 60-0. Mais dans une réelle démocratie, chaque parti brigue les suffrages et, si aucun n’obtient une majorité, il y a négociations en vue de forcer une alliance gouvernementale. Notre malédiction, c’est notre système électoral. Il ne va pas changer avant les prochaines législatives ! »

À une autre question, Paul Bérenger a déclaré que par principe il est contre le vote obligatoire mais que le MMM et lui sont prêts à examiner une proposition en ce sens.

Samedi 20 Août 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.