Menu



Politique

Bérenger au PM : « Donnez des garanties sur Agalega… »


Rédigé par E. Moris le Samedi 12 Décembre 2020



Parmi les autres sujets abordés par le leader du MMM, face à la presse ce matin, figure Agalega.

Paul Bérenger trouve inacceptable l’obligation de fournir une garantie de Rs 400 000 au cas où il faudrait faire appel au Dornier en cas d’urgence. Et d’utiliser l’ironie : « Le Premier ministre adore faire de longues déclarations au Parlement. Il ferait mieux de faire une déclaration pour dire que l’obligation de fournir cette garantie est abolie. Il devrait venir assurer aussi que les Mauriciens, tout que les Agaléens, pourront circuler librement entre les deux îles. Il devrait aussi nous garantir qu’il n’y aura pas de base militaire sur Agalega. » Et toc ! 

Paul Bérenger a aussi longuement le Children’s Bill. Il a déclaré avoir proposé que ce soit le leader de l’opposition qui soit le dernier à intervenir sur le projet de loi. Il a aussi ironisé sur le fait que la ministre Kalpana Koonjoo-Shah ait proposé un amendement afin d’interdire le concubinage avec un enfant de moins de 18 ans. Il conteste aussi la définition de Sexual Abuse dans l’amendement proposé par la ministre. 

Enfin, il a longuement évoqué le vaccin anti-Covid. Après des explications kilométriques, Paul Bérenger a demandé au gouvernement de procéder à des Advance Purchase Agreement afin de s’assurer que toute la population pourra bénéficier d’un vaccin. Car, selon une étude d’une université, de par la façon dont les choses se déroulent, les pays pauvres ne pourront avoir accès à un vaccin qu’en 2024.

Samedi 12 Décembre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.