Menu



Société

Aux Casernes centrales, pas d’interrogatoire de Laurette et de Juman


Rédigé par E. Moris le Lundi 24 Mai 2021



Merci Shakeel ! Si Bruneau Laurette et Eshan Juman Mohamed n’ont pas été interrogés ce lundi, ils le doivent au lapin sorti du chapeau de Shakeel Mohamed, colistier et avocat d’Eshan Juman.

Ce matin, il a adressé une lettre au Commissaire de police dans quelle il évoque la convocation de son client dans le sillage de sa participation à une manifestation pacifique le dimanche 16 mai. Mais il dit aussi qu’il a des informations concernant d’éventuelles infractions que des élus de la majorité pourraient avoir commises et s’étonne que la police n’ait pris aucune action. 

La lettre, accompagnée de photos, allègue que le lundi 26 avril, les ministres Alan Ganoo, Anwar Husnoo et Bobby Hureeram se sont rendus á Chemin Grenier et dans d’autres villages. Et la façon dont cette visite a eu lieu pourrait équivaloir à des infractions à la Quarantine Act et la Public Gathering Act.  Shakeel Mohamed soutient aussi que le 14 mai, le ministre Avinash Teeluck s’est rendu chez Yousouf Baubony, à Lower Vale. Il s’est adressé à l’assistance. Ce rassemblement, soutient Shakeel Mohamed, est une infraction à ces deux législations. 

Shakeel Mohamed soutient également que le 20 mai, le Premier ministre s’est rendu à l’aéroport. Il a discuté avec plusieurs personnes. Et dans une des photos soumises, Shakeel Mohamed montre que le Premier ministre ne portait pas de masque. Donc, ce qui pourrait équivaloir à une infraction aux deux lois. 

Shakeel Mohame dit noter qu’aucun élément du Central CID ou tout autre département de la police n’a convoqué ces élus de la majorité pour interrogatoire. « Toutefois, je note que le CCID n’hésite pas à convoquer des gens qui sont connus pour être des opposants au régime », souligne-t-il. 

Shakeel Mohamed dit avoir informé son client de ne pas venir au Central CID car il est d’importance capitale qu’il rencontre le commissaire de police à ce sujet. Résultat : l’interrogatoire d’Eshan Juman et de Bruneau Laurette a été reporté.

Lundi 24 Mai 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.