Menu



Politique

Arvin Boolell jette de l’huile sur le feu


Rédigé par E. Moris le Vendredi 29 Octobre 2021



Le chef de file du PTr, qui est suspendu, était sur une radio hier. Et ce qu’il a déclaré n’est pas pour assainir les relations entre l’entente L’Espoir et le PTr.

Au départ pourtant, Dr Boolell semblait vouloir arrondir les angles. Interrogé sur les propos de Paul Bérenger, samedi dernier, qui lui demandait de dire s’il voulait récupérer le poste de leader de l’opposition, Arvin Boolell a tenté d’esquiver avant de lancer qu’il est « tout à fait normal que le Parti travailliste reprennent les postes de leader et de whip de l’opposition ». Cela, a souligné le député travailliste, compte tenu du nombre de députés que les rouges comptent à l’Assemblée nationale.

Certes, il a tenté d’adoucir cette déclaration en insistant que cela doit se faire dans le respect et la dignité. Mais ce n’est pas tout. Arvin Boolell a aussi déclaré que dans le cas d’une entente ou d’un « pacte » avec les Bérenger, Duval et consorts, c’est un membre du Parti travailliste qui doit être présenté comme Premier ministre. C’est cette phrase qui risque de créer des vagues. Car c’est justement la personne à être présentée au poste de Premier ministre qui a brisé l’entente à l’époque.

Pour Arvin Boolell, le PTr est la formation la plus forte actuellement dans le pays et surtout dans l’opposition. Il a déclaré qu’il ne veut utiliser le terme « locomotive ». Néanmoins, selon lui, en cas de collaboration, c’est le leader du PTr qui devra être candidat au poste suprême. Mais ce qui est étonnant, c’est qu’il y a convergence de vues au sein de l’opposition.

Vendredi 29 Octobre 2021


1.Posté par Gaius Appuleius Dioclès le 29/10/2021 07:17
Whip de l'opposition.
Laissez moi rire, il n'y a aucune opposition à Maurice, des blablas pour faire croire au peuple that's all.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.