Menu

Politique

Arvin Boolell estime qu'il y a eu une «influence maléfique » autour de Jenny Adebiro


Rédigé par E. Moris le Vendredi 11 Février 2022



C'est le "Talk of the Town". La démission de Jenny Adebiro des instances du MMM, fait couler beaucoup d'encre et les réactions sont nombreuses.

Ce vendredi, le chef de file du Parti travailliste, Arvin Boolell, a commenté l'affaire en conférence de presse. Si il se dit surpris de ce « U-Turn » de la candidate battue aux législatives, il s’interroge sur la raison ayant motivé sa démission : « Quelle influence maléfique a touché Jenny Adebiro? Si elle était entrée au parlement, serait-elle restée fidèle aux principes de son parti ou serait-elle devenue une transfuge? »

Arvin Boolell rappelle non sans ironie, la loyauté envers un parti. Mais pas un mot sur les "coz cozé" du parti entre les leaders Ramgoolam et Bérenger.

Avec le départ de Jenny Adebiro, le recomptage au n° 19 (Stanley/Rose-Hill) devient de facto caduque, enlevant une sacrée épine des pieds de la commission électorale et un soulagement pour Ivan Coolendavelloo, malgré les irrégularités.

Vendredi 11 Février 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.