Menu

Politique

Arvin Boolell : «A sak foi ki MSM au pouvoir ena ene monter la drogue dan pays»


Rédigé par E. Moris le Jeudi 25 Août 2022

Hier, lors d’une réunion politique du Parti travailliste à Quatre-Bornes, le ton et la forme étaient nettement différents du congrès du MSM, qui sillonne les 20 circonscriptions de l'île à l'occasion des célébrations de leur parti qui aura lieu...l'année prochaine.



Tambours et trompettes en moins, les différents intervenants ont donné la réplique aux attaques du Premier ministre à leur encontre. Si Arvin Boolell a mobilisé les troupes pour le congrès annuel du parti ce dimanche, il a martelé qu'il ne faut pas faire de Pravind Jugnauth «  un mal nécessaire», sachant qu'une section de la population lui a donné une légitimité avec seulement 36% de voix en 2019.

Le chef de fil des rouges a également condamné « le langage ordurier de Pravind Jugnauth » mais aussi déclaré qu'il ne faut pas tomber dans le piège communal du leader du MSM qui divise.

Concernant le jugement de la pétition électorale de Suren Dayal, Arvin Boolell a annoncé contester au conseil privé et organiser un ‘crowd funding’ s'il le faut. Revenant sur un des thèmes de Pravind Jugnauth concernant la lutte contre la drogue, Arvin Boolell affirme que le PTr est pour le combat contre les barons « alors que l’on sait qui a fréquenté cette mafia. Pa moi ki ti pran Dewdanee dan godi, a sak foi ki MSM au pouvoir ena ene monter la drog dan pays.»

Patrick Assirvaden a été tout aussi virulent et ferme « Je lui demande s’il a un balai chez lui, de balayer devant sa porte avant de critiquer le Parti travailliste, car nous ne sommes pas mêlés à la drogue. On n’a pas de bâtiment de la honte, l’argent du parti se trouvait dans le coffre du leader des rouges pour construire un quartier général. »

Dhananjay Ramful, le député de la circonscription N° 12, a condamné également le langage du PM «classé Visa X», tandis que le Dr Farhad Aumeer concernant les vaccins périmés du Covid, maintient que « le protocole veut que les vaccins dont la date d’expiration est arrivée à terme, ne peuvent être administrés » 
 

Jeudi 25 Août 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.