Menu


Politique

Après avoir semé la discorde, Bhadain appelle à la réunification


Rédigé par E. Moris le Samedi 10 Octobre 2020



Le leader du Reform Party était en congrès vendredi soir à Quatre-Bornes. Il s’est d’abord expliqué, une fois de plus, sur son appel aux élus de l’opposition à démissionner.

Il a ensuite expliqué qu’il respecte la décision des élus de l’opposition à l’envoyer paître. Dans toutes ces explications, il a sorti le rouleau compresseur contre Pravind Jugnauth, allant jusqu’à l’accuser de n’être « ni aimé ni craint », mais « pas respecté » non plus.

Mais Roshi Bhadain a lancé un appel à une opposition unie. Il affirme qu’il faut laisser les egos de côté. Voilà ce qu’il en coûte de parler trop. Roshi Bhadain, c’est comme du TNT pour les dirigeants de l’opposition. Le fait qu’il soit incontrôlable fait qu’ils essaient de le tenir aussi loin que possible, le laissant le rôle de crétin utile.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.