Menu


Faits Divers

Après Curepipe, démolition et évacuation des squatter à Pointe-aux-Sables


Rédigé par E. Moris le Vendredi 29 Mai 2020

A Curepipe, cité Tôle, les bulldozers ont rasé des maisons sur leur passage avec l'aide des éléments de la Special Mobile Force et de la Special Supporting Unit hier, jeudi.



Les maisons en tôle, les petites bicoques et les abris de fortune ont été balayés comme des fétus de paille. Une trentaine de famille sont concernées.

Vendredi, elles avaient reçu un ordre d’expulsion du ministère du Logement et des terres. Après Cité Tôhe hier, ce vendredi c'est à Pointe-aux-Sables que la police a débarqué avec le même scénario : évacuer les squatters.

Quelque 57 familles de squatters de la région avaient été sommées de vider les lieux vendredi dernier. Elles avaient obtenu un délai de 48 heures pour exécuter l'ordre des autorités. L'ordre d'éviction avait été temporairement suspendu lundi après-midi. Finalement, l'opération de démolition a débuté ce vendredi. 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.