Menu


Politique

Appartenance ethnique : Pravind Jugnauth accuse le MMM d'avoir refusé de voter en faveur d’une loi sur la réforme électorale en 2018


Rédigé par E. Moris le Jeudi 24 Octobre 2019



C'est lors d’un congrès de l’Alliance Morisien dans la circonscription n°19 hier, mercredi 23 octobre, que le Premier ministre sortant a commenté l’obligation faite aux candidats aux élections législatives à décliner leur appartenance ethnique.

Le leader du MSM a expliqué pourquoi il a refusé de recourir à un mini-amendement constitutionnel :

«Une communauté avait été exclue du Best Loser System à cause de ce mini amendement».

Il  en a profité pour fustigé le Mouvement militant mauricien (MMM) pour avoir refusé de voter en faveur d’une loi sur la réforme électorale en 2018. 

Rappelons, que le jour du Nomination Day, face à la presse , Pravind Jugnauth a déclaré qu’il ne faut pas oublier que son gouvernement est venu avec un projet de réforme électorale.

« Il y a même eu des débats à l’Assemblée nationale. Mais c’est malheureux que l’opposition, dont le vote était requis, n’a pas collaboré et n’a pas donné un coup de main. Je ne peux être tenu à l’impossible », a souligné le Premier ministre sortant. 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.