Menu

Politique

[Analyse] Et si le « Ni Navin, ni Pravind » de Roshi Bhadain devenait une alternative pour les jeunes ?


Rédigé par E. Moris le Lundi 29 Août 2022



Hier matin à Mahébourg, le Reform Party a tenu son premier meeting depuis que Roshi Bhadain a quitté l’entente L’Espoir. 

L’espoir fait vivre les imbéciles… ainsi que Nando Bodha. Mais l’entente l’Espoir, quoi qu’en dise Nando Bodha ou alors quoi que lui aient dit Paul Bérenger et Xavier-Luc Duval, est bien morte. Pire, ce n’est pas une belle mort. L’entente L’Espoir a eu une vilaine mort… comme toutes les alliances politiques qui trépassent. 

Mais la liberté retrouvée de Roshi Badhain n'a pas de prix. Coincé le samedi face à la presse, à partager le micro avec Xavier-Luc Duval, Nando Bodha et Paul Bérenger, l'homme rongeait son frein. Alors que Xavier-Luc Duval se prévalait du droit de cuisage, en tant que leader de l’opposition, en prenant un malin plaisir à déflorer les sujets qu’il allait commenter. Désormais en solo, le leader du Reform Party peut utiliser l’humour, l’ironie et le sérieux à sa guise. Lors du congrès, tel un sniper, Badhain a fait feu sur tout et tous les dirigeants. « Certains ont plus de 40 ans de politique. Mais ils n’ont pas réussi à changer le système. Ils disent que c’est maintenant qu’ils vont le faire », a-t-il déclaré. 

Le fait d’avoir été forcé d’accepter Navin Ramgoolam comme le grand patron de la coalition des bras cassés (Bérenger, Duval, Bodha) permet aujourd'hui à Roshi Bhadain de se positionner comme le challenger et l'alternative entre Ramgoolam et Jugnauth, deux familles dynastiques. Roshi Bhadain a  sévèrement critiqué Navin Ramgoolam, Paul Bérenger et Xavier Luc Duval. Ces deux derniers, selon lui, sont en train de baratiner leurs partisans. « Ils ont déjà accepté que Navin Ramgoolam soit Premier ministre pour 5 ans. Mais ils ne peuvent le dire à leurs partisans ».

Pour Roshi Bhadain, il faut de nouvelles têtes. « Ni Navin, ni Pravind », a-t-il précisé. Il a aussi égratigné Nando Bodha, lui demandant de venir dire tout ce qu’il sait sur le gouvernement. « Il dit qu’il a un nouveau projet de société. Mais il doit parler.» Voila de quoi remettre les uns et les autres à leur place.

Le leader du Reform Parti a aussi fait plusieurs annonces à l'intention des jeunes. Des propositions construites et bien ficelées qui peuvent séduire un électorat qui a perdu espoir sur leur avenir. Ainsi, les examens de grade 9 seront optionnels s’il accède au pouvoir. Il a aussi annoncé 50 Job Centre dans les villes et villages. Il a promis d’enlever la taxe sur les carburants. Pour les 18-35 ans, Roshi Bhadain a annoncé l’abolition du certificat de moralité qui sera remplacé par un nouveau système qui permettra à un jeune qui a fauté d’avoir un emploi. Il a aussi annoncé des mesures pour les jeunes sur le plan de l’emploi et du logement. 

Roshi Bhadain a aussi annoncé des mesures d’aides pour doper la production agricole. Cela, afin d’assurer la sécurité alimentaire du pays. Il a annoncé l’abolition du poste de vice-président de la République mais aussi la fusion de plusieurs organismes étatiques, afin de réduire le montant des dépenses et le nombre de nominations. Il a aussi déclaré que sous un gouvernement Reform Party, le Parlement va siéger 12 mois sur 12. 

 

Lundi 29 Août 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.