Politique

Alvaro Sobrinho a eu accès au VIP Lounge à 52 reprises

Jeudi 11 Octobre 2018

C’est le signe qu’un individu est une VVIP !


L’homme d’affaires angolais a bénéficié en 52 occasions des facilités du VIP Lounge depuis octobre 2015. C’est ce qui ressort de la suite de la déposition de Tamanah Appadu, secrétaire permanent au Prime Minister’s Office (PMO) devant la commission présidée par Asraf Caunhye. 

Il a indiqué qu’à chaque fois, Alvaro Sobrinho débarquait à Maurice dans le cadre des activités de Planet Earth Institute. Toutefois, dans la demande transmise par la State House au PMO pour qu’il ait accès au VIP Lounge, il était indiqué que l’homme d’affaires angolais était l’invité personnel de la présidente de la République.

Tamanah Appadu a indiqué qu’en théorie, chacune des demandes faisait l’objet d’une enquête. Mais il s’agissait d’une pure formalité car le PMO avait tendance à agréer aux requêtes de la State House en ce qui concerne cette facilité. 

Le secrétaire permanent au PMO a aussi indiqué qu’en une occasion, une requête avait été faite par la State House pour toute la délégation dirigée par Alvaro Sobrinho. 

Satydanand Aujeet, Deputy Permanent Secretary au PMO, a succédé à Tamanah Appadu dans le box des témoins. Il a donné des indications concernant la commission d’enquête « illégale » instituée par Ameenah Gurib-Fakim sur toute l’affaire Sobrinho. Commission d’enquête qui n’a évidemment pas siégé ! 

Le juge Asraf Caunhye lui a posé une série de questions. Satydanand Aujeet a indiqué que le PMO a effectivement reçu une lettre de sir Hamid Moollan, désigné pour présider cette fameuse commission d’enquête. Après lecture de la correspondance, a-t-il déclaré, le Premier ministre a consulté l’Attorney General et a écrit à Ameenah Gurib-Fakim pour l’informer que cette démarche était illégale. 

Satydanand Aujeet a aussi donné des détails sur le congé sans soldes obtenu par Dass Appadu, ancien secrétaire à la Présidence. Ce dernier a alors pris de l’emploi chez Vango Limited, compagnie d’Alvaro Sobrinho. Après une année, il a repris son poste au sein de la fonction publique. Satydanand Aujeet a indiqué que ce n’était pas une mesure exceptionnelle car les fonctionnaires ont droit à cette facilité. Et lorsqu’ils en font usage, c’est souvent pour aller travailler dans une compagnie privée de manière temporaire.

C’est le jeudi 25 octobre que siégera de nouveau la commission Caunhye. Soulignons que pour la séance de ce jeudi, Ameenah Gurib-Fakim n’était pas présente dans la salle. Son avocat, Me Hervé Duval Jr, a présenté ses excuses.

Rédigé par E. Moris le Jeudi 11 Octobre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.