Menu

Faits Divers

Allégation de corruption et d'ingérence : Deux cadres de la police mutés


Rédigé par E. Moris le Jeudi 7 Avril 2022



Ont-ils fait ce qui leur est reproché ? En tout cas, un surintendant et un assistant surintendant de police ont été transférés suite à des allégations de corruption et d’ingérence portées contre eux. En attendant que l’affaire soit tirée au clair, la hiérarchie de la police a décidé de les muter.

Pour l’instant, si l’histoire de corruption n’a pas encore été confirmée, celle d’ingérence l’aurait déjà été. En effet, l’un d’eux est intervenu dans le cadre de l’enquête sur l’agression d’un policier à coups de sabre. C’était s’est produit le 21 mars à Terre Rouge. La victime a dénoncé ses agresseurs. Mais le haut gradé en question aurait tenté de convaincre le policier de ne pas porter plainte.

Un autre serait intervenu dans le cadre de l’enquête sur le vol du bateau Ti Canon à Grand-Baie. L’embarcation avait été volée et utilisée pour ramener de la drogue à Maurice. Deux personnes avaient été arrêté, dont Louis Franky Tom, 29 ans, un maçon habitant Dagotière. La CID aurait reçu pour consigne de ne pas objecter à sa libération sous caution. Cela, alors que Franky Tom était déjà en liberté conditionnelle pour une autre histoire de de drogue. Il se chuchote que c’est Anil Kumar Dip, lui-même, qui supervise l’enquête sur les deux hauts gradés. Ce détail aussi n’a pas encore été confirmé. Mais ce ne serait pas étonnant !

Jeudi 7 Avril 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.