Faits Divers

Alerte à la bombe à l’ICAC: plaisanterie de mauvais goût d'un policier

Jeudi 12 Juillet 2018

Alerte à la bombe à l’ICAC: plaisanterie de mauvais goût d'un policier
Le malaise est grandissant au sein de la force policière. Après avoir essuyé de nombreuses critiques concernant les policiers qui sont de l'aveu de quelques supérieurs des "brebis galeuses".

Un policier âgé de 38 ans, affecté au poste de Stanley, a déclaré être l’auteur de l’alerte à la bombe à l’Independent Commission against Corruption (ICAC). Aux enquêteurs, il a avoué avoir voulu faire une plaisanterie.  

Il été placé en détention dans la soirée du mercredi 11 juillet. Il est appelé à comparaître pour cet acte malveillant.

Dans la journée de mercredi vers 14 heures, une conférence avait lieu à l’ICAC. L'alerte a été lancée. Les invités ont dû être évacués dans le calme et la conférence annulée.

 

Rédigé par E. Moris le Jeudi 12 Juillet 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.