Menu



Société

Affaire Kistnen : ce n'est pas un suicide, selon Jangi


Rédigé par E. Moris le Mercredi 30 Décembre 2020



Pour lui, il ne fait pas de doute que le décès de Soopramanien Kistnen ne relève pas d’un cas de suicide. « La façon dont il est mort, la position du corps et une série d’autres détails laissent penser, et la police va dans cette direction, qu’il s’agit d’un cas d’homicide », a déclaré le DCP Heman Jangi. Il balaie donc d’un revers de la main la thèse de suicide, privilégiée dans un premier temps par la police. 

Mercredi 30 Décembre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.