Menu



Politique

Affaire Kistnen : « Je n’ai jamais dit que j’avais mené une enquête », affirme Pravind Jugnauth


Rédigé par E. Moris le Samedi 28 Août 2021



Capture
Capture
Le Premier ministre a répondu aux questions de la presse ce samedi à l’issue de la réunion du bureau politique du MSM. Il a été interrogé sur une variété de sujets, dont l’affaire Kistnen. A noter que seuls, les médias proches du pouvoir étaient invités à ce jeu de questions/réponses "improvisés".

Invité à commenter le fait qu’il aurait dit qu’il avait mené « sa propre enquête » et était arrivé à la conclusion que Yogida Sawmynaden était innocent, Pravind Jugnauth a déclaré qu’il n’avait jamais tenu de tels propos. « Quand ai-je dit cela ? Il faut cesser de dire ou de répercuter des faussetés », a-t-il déclaré, avant de souligner qu’il y a une enquête judiciaire en cours et qu’il préfère ne pas faire de commentaires. Même si, a-t-il souligné, il a son opinion sur ce qui se passe. « Je m’exprimerai après sur le sujet », a-t-il déclaré. 

Sur l’augmentation des cas, Pravind Jugnauth s’est voulu rassurant. Le pays, selon lui, a bien progressé en termes de protection. « Quelle est l’alternative ? Veut-on un nouveau lockdown ? Faut-il fermer le pays ? Il faut être réaliste. Je suis très satisfait du taux de vaccination. Cela montre que la majorité de la population n’a pas écouté les antipatriotes », a-t-il déclaré. Évoquant le concept d’auto-isolement, il a déclaré que tous les cas asymptomatiques ne nécessitent pas une admission à l’hôpital. 

Si le leader du MSM a reconnu qu’il y a une hausse des cas de contamination, il a déclaré qu’il faut surtout voir combien de personnes développent une forme grave de la maladie. Il a aussi annoncé un changement au niveau du protocole. Le gouvernement travaille dessus, a-t-il déclaré en précisant qu’il sera annoncé très prochainement. 

Il a qualifié les articles de presse sur une certaine frustration au sein du Muvman Liberateur de « faussetés », affirmant qu’il entretient de bonnes relations avec Zayid Nazurally et Ivan Collendavelloo et qu’aucun des deux ne lui a parlé de problèmes. 

Pravind Jugnauth a maintenu la position du gouvernement qu’il n’y aura aucune modification concernant le critère des 5 credits. « Que voulons-nous ? Bouger vers la médiocrité ou l’excellence ? Nous devons garder le niveau », a-t-il déclaré. 

Il a aussi indiqué que « la majorité silencieuse » est satisfaite des actions du gouvernement et qu’en 2014 et 2019, ceux qui étaient persuadés de remporter la victoire se sont mordus les doigts. Il a aussi déclaré que le bureau politique a décidé de nommer Maneesh Gobin secrétaire général et Mahen Seeruttun, assistant secrétaire général.

Samedi 28 Août 2021


1.Posté par Caro le 28/08/2021 14:41
Il a la memoire courte ce zozo !!

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.