Menu

Société

Affaire Akil Bissessur : la police renverse la tendance avec sa vidéo


Rédigé par E. Moris le Mardi 23 Août 2022



Affaire Akil Bissessur : la police renverse la tendance avec sa vidéo
À Zinfos Moris, nous avons tellement critiqué la police, lorsque nous sentions que cela était justifié, qu’elle a manqué à son devoir ou qu’elle se soit aplatie de tout son long devant le pouvoir, que cela ne nous pose aucun problème de la féliciter lorsqu’elle utilise une stratégie payante. Il faut dire que ce fut le cas dans l’affaire concernant l’arrestation d’Akil Bissessur. 

Rappelons avant toute chose que ce dernier est présumé innocent… jusqu’à ce qu’il soit trouvé coupable par une cour de justice. Mais depuis son arrestation et les cris lancés par ses avocats, à l’effet qu’il avait été piégé, c’est-à-dire que la police a planté la drogue chez a compagne pour justifier son arrestation, tout le monde s’est mis à avoir un doute. D’autant que les partisans de Bissessur occupaient l’actualité. Et si c’était vrai ? La police est-elle capable de cela ? Tout cette affaire ne relève-t-elle pas de la vengeance politique ? Que celui qui ne s’est posé une de ces questions nous jette la première pierre. En tout cas, nous nous les sommes posé. Et il faut avoir que dans la balance, la crédibilité de la police ne pesait pas beaucoup. 

Mais il a suffi d’une vidéo. Pire, d’un extrait ! Cela a renversé la tendance. La vidéo diffusée par la police a été un game changer. Elle a conforté sa thèse . Du moins, plus personne ne pourra dire avec certitude qu’il n’y avait pas de drogue chez les Moheeputh ce soir-là. À part ses avocats bien évidemment ! Sur l’extrait, on peut voir Akil Bissessur se comporter de manière louche. On le voit tourner en rond, réfléchissant rapidement, puis prendre le sac et quitter la pièce. Cela suffit ! Nous rappelons que l’homme est présumé innocent. 

Mais une question se pose. Pourquoi la police a été forcée de dévoiler cette pièce à conviction ? Est-ce dû au fait que la version des Moheeputh et des partisans d’Akil Bissessur occupait tous les médias ? S oui, il y a des leçons à tirer de l’affaire. De plus, c’est la faute de la police de ne pas avoir disséminé (suffisamment) la sienne. Mais ce qu’il faut retenir, c’est que lors d’une opération, la police peut filmer et enfoncer des portes en même temps. Cela devrait devenir la norme ! Les opérations et les interrogatoires devraient être filmées. Cela éviterait bien des ennuis à la police.

Mardi 23 Août 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.