Menu


Société

Achats de médicaments : descentes simultanées de l’Icac


Rédigé par E. Moris le Mercredi 15 Juillet 2020



C’est le mot à la mode ! L’Icac ne fait des descentes que de manière simultanée. Ainsi, ce matin, il y a eu un exercice du genre.

Il était en lien avec la polémique entourant l’approvisionnement du pays en médicaments et produits de protection durant le confinement. Les limiers de l’Icac ont rendu une petite visite aux sièges du ministère de la Santé, du ministère du Commerce, de la State Trading Corporation et trois pharmacies, dont Hyperpharm.

Ils ont évidemment pris certains documents qui avaient un intérêt dans le cadre de l’enquête. Est-ce que ces descentes simultanées sont liées à la lettre envoyée par Patrick Assirvaden hier à l’Icac ? Peu probable. Néanmoins, le député travailliste, de surcroit membre du comité parlementaire de l’Icac, avait demandé une enquête sur la STC et le ministère du Commerce.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.