Menu

Economie

[Zinfos Moris] Nilamber plonge la SBM dans la polémique


Rédigé par E. Moris le Dimanche 15 Janvier 2023



[Zinfos Moris] Nilamber plonge la SBM dans la polémique
C’était le tout mignon du gouvernement. Pressenti pour diriger la MauBank, le gouvernement avait dû l’écarter pour une histoire de chèque sans provision en France. Car Anoop Kumar Nilamber trainait une casserole. Il avait dû se rendre en urgence en France pour régler ce petit détail.

À son retour, le poste de CEO de la MauBank lui a échappé des fesses. Mais l’oiseau rare qu’est Nilamber n’a pas eu à attendre longtemps. Il a été rapidement casé à Mauritius Duty Free Paradise, puis il s’est retrouvé projeté à la tête de la maison-mère, c’est-à-dire Airports of Mauritius. Il était aussi, selon un document déposé par le Premier ministre au Parlement, membre du conseil d’administration de la MauBank, de SME Mauritius, de l’Employees Real Estate Investment Trust, de la State Investment Corporation et de la Mauritius Revenue Authority.

En tant que mignon du gouvernement, il devait avoir plus. Et il l’a eu ! Anoop Nilamber est devenu le nouveau patron de SBM Bank. Maintenant, une autre grosse casserole tombe sur l’institution. Le beau-père d’Anoop Kumar Nilamber a obtenu un prêt bancaire de plusieurs millions de roupies pour la construction d'un bâtiment. Le mérite-t-il ? Est-ce qu’une personne de 90 ans peut facilement avoir un prêt de plusieurs millions ? C’est uniquement à la SBM que cela se passe.

À la MCB aussi… Peut-être certaines familles qui ne doivent leur niveau de vie qu’à la couleur de leur peau et à la MCB ! Mais c’est de l’argent privé. Quant à la SBM, l’État détient une majorité d’actions. L’affaire a fait grand bruit. Selon certaines informations, deux cadres ont dû démissionner.

Apparemment, il y aura aussi des suspensions. C’est du moins ce qu’on dit. Mais quid de NIlamber ? Il s’en sort. Apparemment, le fait est que le prêt a été approuvé avant qu’il ne soit nommé CEO. Selon certaines mauvaises langues, même le Premier ministre a exigé de connaître les détails de l’affaire. Mais siégeait-il sur le board ? Est-ce qu’il y est pour quelque chose ? Pour l’instant, malgré le fait qu’il est l’actuel CEO, rien ne le relie, officiellement du moins, avec ce prêt. Anoop Kumar Nilamber, le mignon du gouvernement, sauve sa tête. Pour l’instant du moins !

Dimanche 15 Janvier 2023

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.