Menu

Politique

XLD dénonce un autre cas de scandale allégué au niveau de l’achat de Molnupiravir


Rédigé par E. Moris le Vendredi 10 Décembre 2021



C’était lors de la Private Notice Question. Xavier-Luc Duval a dénoncé l’achat d’un million de comprimés de Molnupiravir à Rs 79,90 l’unité. Cela, suite à une offre non sollicitée. Qui plus est, cette acquisition est intervenue au lendemain de l’achat de 800 000 comprimés du même médicament à Rs 9,30 l’unité suite à un appel d’offres. 

C’est le 6 décembre que le ministère de la Santé a procédé à l’achat de 800 000 comprimés de Molnupiravir à Rs 9,30 auprès de Mauritius Pharmacy. Cela, pour une somme de Rs 7,4 millions.

Cependant, le lendemain, le ministère a accepté l’offre émanant de CPM DIstributors pour la fourniture d’un million du même médicament au coût de Rs 79,90. Pour Xavier-Luc Duval, cela fait Rs 70 millions de plus. Pour lui, c’est un scandale. 

Le ministre de la Santé a répliqué qu’il faut tenir compte de la disponibilité de ce médicament. Il a souligné que le même reproche lui aurait été fait s’il n’avait pas acheté le médicament. Kailesh Jagutpal a insisté que ce médicament est là pour sauver des vies. 

Xavier-Luc Duval a insisté que CPN Distributors est une toute nouvelle compagnie qui vient d’avoir sa licence. Il a aussi réclamé l’institution d’un select committee sur les achats de médicaments et autres appareils par le ministère de la Santé.

XLD dénonce un autre cas de scandale allégué au niveau de l’achat de Molnupiravir

Vendredi 10 Décembre 2021


1.Posté par Gaius Appuleius Dioclès le 10/12/2021 17:57
C'est la faute à Jugnauth.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.