Menu



Politique

XLD : « Si le Président nomme Mes Mootien et Roopun, ce sera la mise à mort de la démocratie »


Rédigé par E. Moris le Samedi 25 Septembre 2021



Les dirigeants de l’entente de l’Espoir étaient face à la presse ce matin. Xavier-Luc Duval, mais également Paul Bérenger, Nando Bodha et Roshi Bhadain, se sont tous attardés sur l’éventuelle nomination de Mes Shadmeenee Mootien et Yashvirsingh Roopun au sein de l’Electoral Supervisory Commission et l’Electoral Supervisory Commission. 

Le leader de l’opposition a d’abord indiqué qu’il a réagi à la lettre que lui a envoyée le chef de l’État, qui devait le consulter. « J’ai répondu en de termes sévères. C’est la première fois que j’écris une lettre dont la teneur est aussi sévère », a-t-il déclaré. 

Xavier-Luc Duval a dit espérer que le président de la République va se ressaisir et ne pas procéder à « ce que je pourrais qualifier de menace de nommer ces deux personnes ». Et de préciser que si le Président va de l’avant avec ces nominations, « il va franchir une ligne rouge ». Cela équivaudra, selon lui, à la mise à mort de la démocratie à Maurice ». Pour Xavier-Luc Duval, le président de la République va détruire toute notion d’indépendance et de crédibilité associée à sa fonction et à ces deux institutions. 

Xavier-Luc Duval a soutenu qu’il est clair que l’entente de l’Espoir « n’est pas d’accord » avec ces deux nominations. Il a précisé que s’il a dévoilé les noms, c’est pour pousser la population à réagir.

Samedi 25 Septembre 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.