Menu



Politique

XLD : « C’est désormais établi que les chiffres communiqués sont honteusement manipulés »


Rédigé par E. Moris le Mardi 26 Octobre 2021



Le leader de l’opposition a tenu un point de presse, à la mi-journée. Il est revenu sur la Private Notice Question. Pour Xavier-Luc Duval, il a été établi « sans aucun doute » que les chiffres publiés par le ministère de la Santé sont honteusement manipulés.

Pour lui, la responsabilité primaire d’un gouvernement, dans un contexte de pandémie, est de dire la vérité à la population et « non se glorifier ». Selon lui, il est important que la population prenne les précautions nécessaires. « Des vies humaines sont en jeu », a-t-il souligné. 

Xavier-Luc Duval a rappelé qu’en juillet, il y avait 5 000 tests PCR qui étaient effectués quotidiennement dans le pays. « Et pour le mois d’octobre, d’après les chiffres le ministre, il y a 244 tests seulement. Ce qu’il faut souligner, c’est que si on ne fait pas de tests, on n’aura pas de cas positifs. Et si on n’a pas de cas positifs, les gens vont dire qu’il n’y a pas de pandémie à Maurice », a-t-il déclaré. *

Et Xavier-Luc Duval de souligner que les chiffres communiqués et ceux donnés par le ministre lui-même des fois ne corroborent pas. Il est aussi revenu sur deux médicaments utilisés en Inde pour soigner des patients Covid mais qui ne sont pas encore approuvé. Et à un certain moment, il a déclaré que l’ancien Premier ministre a eu raison de se rendre en Inde pour des soins. « Il a quitté le pays pour sauver sa vie. Mais combien de Mauriciens peuvent se permettre de subir une telle incompétence ? Combien peuvent se payer un jet privé ? » s’est-il demandé.

Mardi 26 Octobre 2021


1.Posté par Gaius Appuleius Dioclès le 26/10/2021 17:33
Il n'y aura jamais une seule vérité tant que P.Jugnauth sera là.
Jamais.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.