Menu


Justice

Wakashio : La remarque de l’ex-juge Hamuth au commandant de la NCG


Rédigé par E. Moris le Jeudi 21 Janvier 2021



Deux questions très pertinentes ont été posées au capitaine Manu lors de la séance d’hier de la Court of Investigation. L’une par l’assesseur Jean Mario Geneviève et l’autre par le président lui-même, l’ancien juge Abdurafeek Hamuth.

Comment expliquer que le Voyage Data Recorder du MV Wakashio a enregistré l’appel du poste de Blue Bay à 20h08, soit après le naufrage, et non les six passés depuis le poste de Pointe du Diable entre 18h15 et 19 heures ? À cette question de l’assesseur Geneviève, le commandant de la National Coast Guard a évoqué de possibles soucis techniques.

La deuxième question est encore plus intéressante. Alors que le capitaine Manu expliquait que le système d’identification automatique avait repéré le MV Wakashio deux à trois jours avant le naufrage, l’ex-juge Hamuth lui a demandé pourquoi il n’y a pas eu d’intervention avant le naufrage. Le capitaine Manu a répondu que jusque-là, il n’y avait rien d’anormal. Et cette remarque d’Abdurafeek Hamuth : « Vous n’avez constaté quelque chose d’anormal que lorsqu’il (le navire) était dangereusement près et qu’il était trop tard pour intervenir ! »

D’ailleurs – et c’est un détail qui figurera certainement dans le rapport de la Court of Investigation – le capitaine Manu a indiqué que le mauvais temps a rendu impossible l’utilisation des hors-bords et qu’il faut quatre heures pour préparer le Dornier pour une intervention.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.