Menu


Politique

Wakashio : « Comment le PM a pu dire de telles bêtises au Parlement ? »


Rédigé par E. Moris le Samedi 10 Octobre 2020



Paul Bérenger a joué aux plus malins ce matin en conférence de presse. Revenant sur le contenu de la boîte noire du Wakashio, il a apparemment relevé une chose qui aurait échappé à la presse.

Ainsi, il a expliqué qu’au Parlement, dans sa réponse, le Premier ministre a indiqué que le capitaine du Wakashio n’a répondu aux gardes-côtes qu’à 20h10. Et, toujours selon le chef du gouvernement, Sunil Kumar Nandeshwar aurait dans un premier temps déclaré qu’il se trouvait sur le passage innocent. Puis, il a déclaré qu’il a perdu le contrôle de son navire.

Paul Bérenger s’étonne qu’un capitaine puisse dire, alors qu’il est sur des récifs, que « tout va bien » avant de préciser que « tout ne va peut-être pas aussi bien que cela ». Mais une question se pose : pourquoi n’a-t-il pas relevé cette « bêtise » depuis tout ce temps ? Pourquoi avoir attendu que l’inspecteur Ramdhony vienne faire ces révélations en cour avant de venir jouer aux plus fins ?

En tout cas, l’affaire Wakashio, selon lui, continue de semer doutes et confusions dans la tête de la population. 

D’autre part, Paul Bérenger s’est aussi interrogé sur les liens d’Alan Govinden et Pravind Jugnauth. Surtout, a-t-il déclaré, que l’homme en question dans une entretien aux médias a déclaré qu’il est conseiller auprès de plusieurs firmes chinoises et qu’il a joué un rôle dans la construction du complexe sportif de Côte  d’Or.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.