Menu

Régions Océan Indien

Von Mally risque fort de perdre le poste de Minority Leader


Rédigé par E. Moris le Mercredi 26 Février 2020



« Ils doivent aussi démissionner de l’Assemblée régionale ! » C’est la déclaration de Nicolas Von Mally après la démission de cinq membres du Mouvement Rodriguais.

Les cinq siègent au sein de l’Assemblée régionale et avec le départ, Nicolas Von Mally ne peut compter que sur un seul autre membre. Pour l’instant, Nicolas Von Mally garde son poste de Minority Leader mais cela pourrait n’être qu’une question de temps avant qu’il ne démissionne à son tour. Car si les cinq démissionnaires (Rozaire Perrine, Franceau Grandcourt, Zetth Félicité, Nicolas Vaulbert et Marie-Thérèse Agathe) informent la Speaker qu’ils vont constituer un bloc, ils seront majoritaires au sein de l’opposition.

Ainsi, dans les médias, Nicolas Von Mally soutient que ces personnes ont « été élues sous la bannière du MR » et devraient donc également démissionner de l’Assemblée régionale.

Mercredi 26 Février 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.