Menu


Société

Vives tensions à Mahébourg : les explications tarabiscotées de l’inspecteur Shiva Coothen


Rédigé par E. Moris le Samedi 22 Août 2020



Les quatre Private Prosecution logées par le travailleur social, Bruneau Laurette contre quatre personnes, soit les ministres Kavy Ramano et Sudhir Maudhoo, ainsi que le directeur des affaires maritimes et le capitaine Nandeshwar, ont été appelées en cour de Mahébourg, dans la matinée du vendredi 21 août.

C'est sous les huées d'une foule en colère et sous forte escorte policière, que les ministres Kavy Ramano et Sudheer Maudhoo ont quitté la salle d'audience après leur comparution dans le cadre de la Private Prosecution de Bruneau Laurette.

Au Grand Port District Court, deux clans se sont opposés, une foule de sympathisants venue soutenir  l’activiste social et de l'autre celle des deux ministres, ainsi que des badauds.

Rappelons par ailleurs que depuis mercredi, des partisans du MSM du n°9 (Flacq–Bon-Accueil), ainsi que d’autres circonscriptions, ont lancé, sur Facebook, un appel à mobilisation devant le tribunal de Mahébourg. Ce qui constitue une offense selon l’article 6 de la Public Gatherings Act et une violation sur les rassemblements publics de Maurice.

Malgré le chahut et les provocations flagrantes de certains agents scandant «Pa touss nou Sudheer», ou donnant du «Pravind...Pravind...» en soutien au Premier ministre, la police n'a rien vu, ni rien entendu. 

La police a, par contre arrêté les frères Dardenne à leur domicile, aux petites heures ce samedi 22 août. Interrogé par l'express, le porte-parole de la police, l’inspecteur Shiva Coothen, sur le regroupement à l’extérieur du tribunal de Mahébourg, et si l’appel à mobilisation était légal. Ce dernier aurait répondu : «Ti éna zis partizan MSM ki ti laba? Bann dimounn finn hué dé minis. Sa si partizan MSM mem sa ?».

Les frères Dardenne privés de leur droit durant plusieurs heures sans explication.

Les frères Jonathan et Josuée Dardenne, ont été arrêtés sans l’autorisation de rencontrer leur panel d’avocats : Mes Rouben Mooroongapillay, Chetan Baboolall, Shakeel Mohamed, Olivier Barbe et Jim Seetaram.

Rappelons que c'est un agent du ministre Sudheer Maudhoo qui a porté plainte à l’encontre des deux plaisanciers. Il accuse les deux frères d’agression sur son ami Deeraj Sangam, gérant du Domaine du Sucre, suite à la comparution des ministres au tribunal de Mahébourg. 


 



Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.