Politique

Vive sortie de Paul Bérenger contre le commissaire de police

Samedi 27 Octobre 2018

Face à la presse ce matin, Paul Bérenger a commenté les rumeurs concernant l’existence d’une police parallèle au sein de la force policière. Une situation inquiétante, selon le leader du MMM, qui a vivement critiqué le commissaire de police. Il rend Mario Nobin responsable de la situation. D’autant que, selon lui, le commissaire de police ne fait que voyager. 

Il a d’ailleurs vivement déploré le silence du No 1 de la police sur la supposée existence de cette police parallèle. Si cela s’avère, ce serait, a-t-il indiqué, un viol de la Constitution.

Paul Bérenger a aussi commenté les cas de meurtre survenus récemment, notamment celui du petit Ritesh Gobin, 11 ans, à Gros Cailloux. Le MMM, dit-il, est bouleversé ce drame.

Paul Bérenger a aussi commenté le Judicial and Legal Provisions Bill. Ce projet de loi sera présenté à l’Assemblée nationale ce mardi et vise à amender plusieurs législations.

L’amendement qui intéresse particulièrement le leader du MMM est celui visant à donner à l’Attorney General des pouvoirs additionnels concernant la nomination et la révocation d’un membre de la Law Reform Commission.

Pour Paul Bérenger, cela équivaut à une perte d’indépendance de cette institution.

Rédigé par E. Moris le Samedi 27 Octobre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.