Menu


Société

Vishwadeo Gobin, le père de du Part time Attorney General, Maneesh Gobin, décline sa nomination


Rédigé par E. Moris le Dimanche 30 Août 2020



Vishwadeo Gobin, père de Part time Attorney General et ministre de l’Agro-industrie avait reçu une nomination avalisée par le conseil des ministres le vendredi 28 août, pour le poste de Chairman du Mahatma Gandhi Institute (MGI) et du Rabindranath Tagore Institute (RTI).

Ex parlementaire PTr et ancien présentateur à la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC), le père de Maneesh Gobin âgé de 75 ans, a préféré décliner cette nomination.

C'est dans communiqué émis ce dimanche soir, qu'il explique les raisons de ce refus :

«Je suis très honoré de la décision de me nommer à la Présidence du MGI et du RTI. Je me suis toujours porté volontaire à apporter mon expérience au pays mais je ne peux malheureusement pas accepter cette triste campagne personnelle qui a débuté depuis vendredi». «À mon âge, je souhaite être associé à quelque chose de constructif, d'autant plus que je voulais m'assurer que la question de rémunération ne soit pas à l'ordre du jour concernant la nomination en question. Je pouvais me permettre de contribuer sur base volontaire mais certains se sont précipités à tirer des conclusions des plus malsaines. Je préfère ainsi refuser l'offre. Je souhaite bonne continuation au MGI et RTI».

Rappelons que la polémique avait commencé le mercredi 26 août, Rishikesh Hurdoyal, frère de Vikram Hurdoyal, a été nommé chairman de la Mauritius Shipping Corporation. 

Ce serait, à en croire les compte-rendus, l’assemblée spéciale des délégués qui a voté pour sa nomination. Et le fait qu’il soit parenté à un ministre n’a, évidemment, rien à voir avec cette décision. Rappelons cependant que Rishikesh Hurdoyal est aussi membre du board de la SBM. Pour son nouveau poste, il obtiendra un salaire de Rs 70 000 ainsi que l’utilisation d’une voiture officielle.



 



1.Posté par Karo le 30/08/2020 21:13
C est tout à son honneur que de refuser cette nomination de magouilleurs patentés

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.