Faits Divers

Vishal Shibchurn serait impliqué dans l’acte de vandalisme à Gros Billot

Samedi 10 Novembre 2018

Cet enfant terrible du Sud ne cesse de faire parler de lui ! L’ancien pompier Vishal Shibchurn, impliqué dans plusieurs cas au pénal, avait été arrêté cette semaine pour non respect des conditions de sa liberté conditionnelle.


Il a retrouvé l’air libre après s’être acquitté d’une nouvelle caution et reconnaissance de dettes. À sa sortie du tribunal, cet homme de 43 ans avait expliqué qu’il voulait aider la police à faire la lumière sur un lieu de culture saccagé à Rose-Belle et affirmait détenir des informations cruciales. 

Sauf qu’il n’a pas évoqué une éventuelle participation dans un cas de vandalisme à Gros-Billot. Pourtant, un des suspects arrêtés dans le cadre de cette affaire a balancé le nom de Vishal Shibchurn comme un de ses complices. L’acte de vandalisme est survenu dans la soirée du samedi 3 novembre. Des hommes encagoulés et armés d’armes tranchantes avaient débarqué chez une habitante et avaient mis sa maison à sac. 

L’un des malfaiteurs est un jeune homme de 18 ans, répondant au nom de Varun Goinda et habitant Surinam. Dimanche, il s’était présenté à l’hôpital SSR, dans le Nord, alléguant avoir été blessé par balle alors qu’il se trouvait au jardin de Plaine Verte.

La police, qui doit être informée de tout cas de blessure par balle, avait rapidement émis des doutes au sujet de la version du jeune homme. D’autant qu’il disait qu’il avait été la victime collatérale d’une rixe, au cours de laquelle un des participants avait sorti une arme et fait feu. 

Entre-temps, Varun Goinda a changé de version à plusieurs reprises. Mais jeudi, il a fini par avouer ce que se doutaient les policiers depuis un moment déjà. Il est impliqué dans le cas de la maison saccagée à Gros Billot. D’autant que l’un des occupants de la maison (le fils) avait indiqué aux policiers avoir fait feu sur les malfrats qui mettaient sa maison à sac. 

Varun Goinda a aussi donné les noms de ses complices. Ils sont : son propre père, Vishal Shibchurn et un adolescent habitant Mahébourg. Tout porte à croire que Vishal Shibchurn sera de nouveau arrêté et repassera par la case tribunal.

Rédigé par E. Moris le Samedi 10 Novembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.