Menu


Faits Divers

Vishal Shibchurn : " Kan ou diboute pou Dharma, li normal ki dimune pou target ou...."


Rédigé par E. Moris le Mardi 19 Janvier 2021



Le pompier suspendu en raison de toutes les accusations portées contre lui a été convoqué au CCID ce mardi. 

Cet habitant de St Hilaire est accusé d’avoir un lien avec l’agression sauvage dont Fareed Okeeb a été victime récemment. Ce dernier, un habitant de Petit Raffray, est âgé de 38 ans. Sous l’emprise de l’alcool, il a posté une vidéo dans laquelle il tient des propos sectaires. Mais il est tombé entre les mains d’une milice qui l’a lynché et l’a filmé… non seulement en train d’être agressé mais aussi lorsqu’il est forcé de s’excuser pour ses propos antérieurs et obligé de tenir des propos sectaires à son tour. 

Fareed Okeeb a indiqué qu’un groupe d’individus a débarqué chez lui pour le kidnapper. C’est dans un champ de canne à Cottage qu’il a été torturé. Il a indiqué que Vishal Shibchurn faisait partie de ses agresseurs. Vishal Shibchurn, rappelons-le, faisait partie de ceux venus soutenir le ministre Yogida Sawmynaden avec le récidiviste notoire Manand Fakoo lors de sa dernière comparution en cour.

A la pause déjeuner, Vishal Shibchurn à sa sortie des locaux de la CCID a nié connaître Fardeen Okeeb, celui qui a porté plainte contre lui.  Vishal Shibchurn était en compagnie de son homme de loi, Me Nerwin Ramdass.

Note : Zinfos Moris en réécoutant la déclaration de Vishal Schiburn confirme que ce dernier n'a pas formulé : '' Mo ti devan la cour pou lance Bruno ene challenge....Mo pas redevable envers aucun ministre'' en répondant à un journaliste, mais "c'est challenge ki  li finn faire", sous entendant l'activiste social Bruneau Laurette. Nos excuses à la personne concernée.

 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.