Société

Violente sortie de l’Ombudsperson for Children contre le mariage précoce

Jeudi 11 Octobre 2018

Les récents cas où des filles mineures sont déjà mariées et même mères, dans certains cas, ne laissent pas l’Ombudsperson for Children indifférente.

Rita Venkatasawmy a sorti la hache de guerre jeudi matin lors du lancement du rapport annuel de son bureau. « La place de la fille se trouve à l’école et non au sein d’un couple », a-t-elle déclaré avec force.

Elle a aussi demandé au gouvernement de revoir l’âge légal du mariage à 18 ans.

Dans son rapport, le bureau de l’Ombudsperson for Children souligne qu’en 4 ans, 2 000 cas de grossesses précoces ont été enregistrés. Rita Venkatasawmy a aussi évoqué les cas d'abus sexuels sur des enfants. Elle a indiqué qu’il y a une lacune au niveau de la réhabilitation.

Soulignons que le rapport préconise aussi l’institution d’une procédure spéciale pour que la victime d’abus sexuels n’ait pas à répéter plusieurs fois sa déposition.

Rédigé par E. Moris le Jeudi 11 Octobre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.