Un autre regard

[Vidéo] Valérie Sénèque, un nom, un visage inoubliable

Jeudi 18 Octobre 2018

Pendant trois ans et demi, elle a lutté contre une tumeur maligne qui ne cessait de gagner du terrain. Valérie Sénèque s’en est allée dans l'amour de ses proches mais aussi de tous les mauriciens de divers horizons qui l’ont épaulée dans son combat.

Une femme mauricienne digne dans la maladie comme dans la vie. Son courage ne l’a jamais abandonnée.

A 43 ans, cette enseignante au collège Lorette de Curepipe (LCC) – où elle a travaillé pendant 12 ans –, a insuffler du courage à tous ceux et celles qui luttent dans les épreuves de la vie. 

S’investissant personnellement dans plusieurs causes, pour que le cancer ne soit plus un tabou, pour que le dépistage devienne un réflexe et pour que tous les patients reçoivent leur traitement dans de bonnes conditions.

Son CD intitulé Kanser, avec la collaboration du chanteur Zulu et Skizofan est un cri d’espoir et un message d’amour pour les malades. 

Malgré le mal qui la rongeait, Valérie a soutenu d’autres malades qu’elle côtoyait sur les lits d’hôpitaux et  s’insurgeait contre notre système hospitalier qui a perdu son sens de l’humanité déplorait-elle.

Valérie si unique, femme dynamique, charismatique, généreuse et passionnée par son métier, ayant su développer une complicité avec ses élèves, elle a exercé sa profession tout en élevant seule son fils.

Une inspiration pour tous ceux qui ont cheminé un moment avec elle. 

Shamima Patel présidente de l'association qu'elle a fondée, a inauguré le Valérie Sénéque Breast Cancer Care Centre à Petit-Bel- Air ce jeudi 18 octobre. Cette magnifique initiative a fait naître encore beaucoup d'amour dans nos coeurs et perpétue le combat de Valérie...

 



Rédigé par E. Moris le Jeudi 18 Octobre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.