Menu



Environnement

[Vidéo] Une vague de solidarité nationale à travers l'île qui continue de s'intensifier


Rédigé par E. Moris le Vendredi 7 Août 2020



Le fuel continue de s'échapper du vraquier dans le lagon et les Mauriciens, petits et grands se retroussent les manches pour sauver ce qui peut l'être encore. 

Le Collectif Rezizans ek Alternativ a donné le ton hier, en démarrant avec une équipe la mise en oeuvre de bouées fabriquées à base de paille de canne à sucre. Toute la nuit durant, des bénévoles se sont relayés, affrontant la fatigue et le froid.

L'ONG Eco-Sud, à travers son porte-parole, Sébastien Sauvage, constate également un afflux important de bonnes volontés. Tôt ce matin, les habitants de toute l'île ont convergé vers Mahébourg, le lieu de rendez-vous, pour contribuer à la solidarité nationale. Ailleurs, ce sont des volontaires qui plongent et pompent l'huile lourde.

Des petites mains cousent les boudins dans des ateliers partout sur l'île. Des salons de coiffure ouvrent leurs portes pour des coupes gratuites. La récolte des cheveux permettra de remplir des bouées, qui serviront à capter l'hydrocarbure. 

Des entreprises apportent également leur aide, en récupérant par exemple des pelles, gants, sacs poubelles et surtout des seaux. D'autres continuent de fabriquer des boudins par centaines de mètres.
 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.