Menu



Politique

[Vidéo] Roshi Badhain révèle qu'un « complot » est tramé par un chef de la Mafia, autoproclamé conseiller du Premier ministre


Rédigé par E. Moris le Samedi 21 Août 2021



Les dirigeants de l’Espoir étaient face à la presse ce samedi. Roshi Bhadain, le leader du Reform Party a rendu hommage à un film réalisé par des mauriciens Sada Rajiah et Désiré Prévost, des jeunes de Albion. 

Le film « Three wise men – Parallel lives »   a été nominé au Festival de Cannes avec un budget de Rs 500 000 rappelle Roshi Badhain, et primé aussi aux Etats-Unis et en Inde. L'occasion pour lui de mettre en parallèle l'aide financière de Rs 90 millions dont a bénéficié Loganaden Goviden pour son film «Prisoners of Paradise». Ce dernier est impliqué dans l'affaire Angus Road, un scandale politco-judiciaire avec une enquête de l’ICAC aux côtés de Pravind Kumar Jugnauth.

Pour rappel, Roshi Bhadain avait révélé qu’un terrain de 7 023 mètres carrés avait été acheté à Angus Road, à Vacaos, au nom de deux des filles du Premier ministre. Le leader du Reform Party soutient que le terrain en question jouxte la résidence du Premier ministre. La superficie est de deux arpents. Un montant de Rs 20 millions aurait changé de mains, selon Roshi Badhain, suite à cette transaction. Une déposition à l’ICAC en 2011, qui n'a à ce jour, donnée aucune suite...

Evoquant l'affaire Britam, il déclaré que l’homme d’affaires Kenyan le Dr Peter Munga a envoyé une lettre à l’Attorney General pour lui dire qu’il n’y a jamais eu une offre de Rs 4, 3 milliards pour l’achat de Britam Kenya. Il demande à l’Attorney General de rendre publique cette lettre.

Lee Shim est conseiller au Bureau du Premier ministre

Si il est revenu sur l'affaire Kistnen, c'est une autre information de taille que le leader de Reform Party a souligné. Selon lui, preuve à l'appui il confirme qu'un « complot » est manigancé par un proche du pouvoir, autoproclamé conseiller au Bureau du Premier ministre. Sans le nommer, ce « chef de la Mafia » qui contrôle les courses de chevaux, aurait organisé à son domicile une réunion pour faire arrêter Roshi Badhain avec de fausses déclarations.

Le leader du Reform Party déclare qu'il aurait déjà appliqué une mesure préventive en se rendant à la police, à la suite de ces informations. Il révèle par ailleurs qu'il détient l'enregistrement de cette réunion. De ce fait, il lance une mise en garde à Jangi, le patron de la police, car il est au courant que des personnes de la CCID  sont aussi impliquées. Et de conclure que tout cela est selon lui manigancé par « Lakwisin » dont c'est le mode opératoire.

Crédit vidéo : Roshi Badhain


Samedi 21 Août 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.