Menu

Société

Vidéo- Pelé, la légende du football à l'île Maurice en 1976


Rédigé par E. Moris le Vendredi 30 Décembre 2022

La star brésilienne du football Pelé est décédée ce jeudi 29 novembre à l’âge de 82 ans. Celui que certains considèrent comme le meilleur joueur de tous les temps se battait contre la maladie depuis plusieurs années. L’homme aux 1000 buts laisse derrière lui un pays en larmes et une légende sans pareille.



Archive photo : Mootoo
Archive photo : Mootoo
On le surnomme le roi Pelé. Figure majeure du football, Pelé est considéré comme le plus grand joueur de tous les temps ; il est l'unique footballeur à avoir été champion du monde à trois reprises, en 1958, 1962 et 1970.

L'occasion de revoir avec une belle nostalgie la visite de Pelé, le 28 janvier 1976, à Maurice, à l'initiative de Pepsi. (cliquez sur le lien)
 
Edson Arantes do Nascimento, dit Pelé, est né le 23 octobre 1940 à Três Corações, dans l’État du Minas Gérais, au nord de Rio de Janeiro. Dès 3 ans, il montre un talent exceptionnel avec un ballon. C’est à cet âge-là qu’il jouait avec le gardien de but de l’équipe de son père, un certain Bilé. C’est en essayant de prononcer son nom en disant "Pilé" qu’il gagnera le pseudonyme de "Pelé" qui le suivra pour l’éternité.

À l’âge de 9 ans, il voit son père pleurer devant la télévision lorsque le Brésil perd la Coupe du monde face à l’Uruguay en 1950. Il fait la promesse à son père de remporter le titre avec le Brésil, ce qu’il fera très rapidement. À l’âge de 15 ans, il intègre le club de sa vie : le Santos FC. À l’âge de 17 ans, il fait ses premières apparitions sous le maillot auriverde, juste avant la Coupe du monde 1958. 
 
Une star avant ses 18 ans

Lors de ce mondial en Suède, le monde du football va voir éclore sa première star mondiale. Encore mineur, le gamin ne participe pas aux deux premières rencontres de son équipe. Lors du 3e match, il est titularisé aux côtés de Garrincha, la star de l’équipe. Il ne marque pas, mais gagne sa place de titulaire. Lors des 1/4 de finales face au Pays de Galles, il devient le plus jeune joueur à marquer dans la compétition et permet à son équipe de se qualifier. 

En demi-finale, il élimine l’équipe de France de Raymond Kopa et Just Fontaine sur le score de 5 à 2. Surtout, Pelé marque un triplé. Un journal français titre le lendemain "France 2, Pelé 3". En finale, il inscrit un doublé face à la Suède pour la victoire du Brésil 5 à 2.

Avant ses 18 ans, il a respecté la promesse faite à son père huit ans plus tôt et permet au Brésil de remporter son premier titre mondial (5 à 2). Sa renommée devient internationale et dépasse le cadre du football.

En 1962, Pelé est blessé en début de compétition et assiste à la victoire des siens depuis le banc. Après la désillusion de 1966, le Brésil revient en 1970 avec l’une des plus belles équipes de tous les temps. C’est cette année-là que la philosophie de jeu "Joga bonito" va émerveiller le monde et être associée au Brésil pour toujours. La seleçao et Pelé vont remporter leur troisième coupe du monde pour la première édition diffusée en intégralité à la télévision. Le monde a pu voir le roi à l’œuvre avant sa retraite internationale l’année suivante.
 
Des buts et des titres

Durant sa carrière, Pelé a évolué au Santos FC. Dès son plus jeune âge, le Brésil le déclare "trésor national" pour l’empêcher d’être recruté par des clubs européens. En plus d’innombrables titres de champion de l’État de Sao Paulo, puis du Championnat du Brésil quand celui-ci est créé, il remporte deux Copa Libertadores et deux coupes intercontinentales avec les noirs et blancs. En 1975, il sort de sa retraite pour rejoindre les New York Cosmos et aider au développement du football aux États-Unis.

Durant sa carrière, Pelé a officiellement inscrit 846 buts, mais en revendique 1281. Beaucoup n’ont pas été officiellement enregistrés ou sont sujet à débat en raison du manque de sources du championnat régional brésilien à l’époque. Mais si ce chiffre est l’objet de contestations, l’apport au football de la légende brésilienne est indéniable. Il a inventé un bon nombre de gestes techniques qui semblent évidents aujourd’hui. 

Pelé a été élu "athlète du siècle" par le comité international olympique et joueur du XXe siècle par la FIFA. Christiano Ronaldo disait que "quand Pelé parle, le monde écoute". À présent, le monde pleure.


Vendredi 30 Décembre 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.


LES PLUS LUS EN 24H