Menu



Politique

[Vidéo] Navin Ramgoolam réclame le départ du Dr Gaud sur-le-champ


Rédigé par E. Moris le Vendredi 9 Avril 2021



L'ancien Premier ministre, Navin Ramgoolam s'est exprimé ce vendredi 9 avril sur l'actualité et notamment la gestion sanitaire liée à la Covid-19 à Maurice.

Plusieurs thèmes ont été abordés, le décès des patients positifs, le manque de compassion et d'humanisme envers les familles endeuillées, les examens PSAC, la vaccination et le renvoi des membres de l’opposition de l’Assemblée nationale entre autres.

Le leader du Parti travailliste a sévèrement critiqué les autorités pour le maintient des examens du Primary School Achievement Certificate, du National Certificate of Education (NCE ), du School Certificate et du Higher School Certificate, en pointant du doigt la ministre de l’Éducation à qui il reproche d’être restée insensible à l’appel des parents de reporter ces examens. 

Le gouvernement continue à faire la sourde oreille sur ces conseils

Le Dr Navin Ramgoolam dit avoir fait des suggestions au gouvernement en mettant de côté la politique partisane mais agir en tant que patriote. Il déplore que le gouvernement n'est adopté que deux de ses mesures : le prolongement du confinement jusqu’au 30 avril et la fermeture du marché de Port-Louis. 

Le leader des rouges réclame le départ du Dr Gaud :  « Le trio infernal Gaud, Joomaye ek Jagutpal ine sanz prosedir pou met zot propr prosedir »

Navin Ramgoolam a évoqué le Dr Satish Boolell, imminent praticien, qui s'interroge concernant les décès des patients non-attribués à la Covid-19. Selon l'analyse de l’ancien médecin légiste en chef de la police exerçant maintenant dans le privé, Satish Boolel a déclaré dans différents médias, que la mort d’un patient positif qui souffre d’une maladie primaire doit être attribuée à la Covid-19. Le Dr Satish Boolell explique également qu’il ne comprend pas ce protocole établi par les autorités, pour décider de la cause du décès d’un patient atteint de la Covid-19. « Je constate qu’il y’a trop de protocoles qui sont inventés à mesure que l’épidémie se propage », le médecin légiste réclame par ailleurs qu'une «étude de tous les morts s’impose».

De ce fait, Navin Ramgoolam estime que le gouvernement est en train de cacher la vérité à la population, « dissimulant le nombre de morts ». Il soutient que le Dr Catherine Gaud maintient le contraire et que son manque de considération envers les victimes est "inacceptable". Une attitude "dégoûtante" et "révoltante". Et de conclure que si il était à la place du Premier ministre, par respect pour les personnes décédées et leurs familles, il l'aurait renvoyé sur-le-champ, "sans hésitation". Zouberr Joomaye a eu droit également à des critiques nourries sur l'achat des respiratoires artificielles.

Navin Ramgoolam, a aussi fait un appel auprès du Premier ministre pour qu'il mette son arrogance de côté et privilégie l’unité pour la démocratie en réintégrant les membres de l’opposition renvoyés par le Speaker de l’Assemblée nationale. 

 

Crédit vidéo : Ramgoolam Genext


Vendredi 9 Avril 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.